Prendre le contrôle de son entrevue d’embauche

Nous allons démystifier le GRAND mystère, stresseur et monstre de l’entrevue d’embauche. Depuis mon arrivée au CJE en janvier 2020, il s’agit du plus grand tourment de la majorité des usagers en recherche d’emploi et ils disent souvent que leur curriculum vitae est parfait (après notre mise à jour!), qu’ils ont l’expérience, les compétences, la formation, mais ils n’ont aucun appel après l’entrevue…

Mon travail comme conseillère en emploi est de trouver avec eux ce qui doit être amélioré. Est-ce la connaissance de soi, l’estime de soi, les références antérieures, le stress, leur présentation ou leur méconnaissance des techniques d’entrevue? Nous allons comprendre comment il est possible de se démarquer et de prendre le contrôle de son entrevue au lieu de la subir.

  1. La préparation est la grande clé!
  • Se connaître : qualités, défauts, compétences, habiletés, intérêts, expérience, gestion du stress, etc.
  • Mettre à jour et bien maîtriser ses outils : CV, lettre de motivation ou «pitch mail» et références (apporter une copie de votre CV en entrevue libère beaucoup d’angoisse et rassure en cas d’hésitation sur les dates, endroits, etc.).
  • Bien lire l’offre d’emploi, l’analyser, reconnaître vos compétences au sujet du poste, se renseigner sur l’entreprise, année de création, nombre d’employés, ses valeurs, sa mission, etc. Sur Internet et dans les journaux, il y a des tonnes de renseignements sur les entreprises.
  • Préparez-vous aux questions du recruteur (votre personnalité, votre expérience, leur entreprise, le poste convoité, questions pièges ex. la raison pour laquelle vous avez quitté votre emploi, votre vie privée, etc.). Sachez que, dans tous les cas, la pire des réponses est de ne PAS en avoir. Lire sur le sujet vous aidera énormément.
  • Si vous êtes bien préparé, vous serez moins nerveux, plus sûr de vous-mêmes, vous donnerez des réponses intelligentes sans hésitation, vous ferez bonne impression et augmenterez vos chances d’être retenu pour le poste.
  1. Comprendre les types d’entrevues avant toute chose :
  • Structurée (l’intervieweur pose un certain nombre de questions formelles et identiques à tous les candidats).
  • Non structurée (l’intervieweur adopte une attitude plus détendue et utilise le ton de la conversation.).
  • De stress (son objectif est d’évaluer l’attitude d’un candidat face à la pression).
  • Situationnelle (axée sur la simulation, son objectif est de voir comment un candidat se comporte dans l’accomplissement d’une tâche). Tests écrits ou d’habileté.
  • Comportementale (le candidat explique comment il a réagi dans certaines situations. Ce type d’entrevue est le plus fréquent.).
  • Entretien de conseil (établir un réseau de contacts et de découvrir des occasions d’emploi).
  1. Il est possible de bien contrôler l’entrevue plutôt que de la subir.
  • Certains intervieweurs posent des questions dont le but est d’amener le candidat à «se révéler». Attention! Restez toujours professionnel et discret. Certains candidats pourraient tomber dans ce piège, surtout ne parlez pas de vos problèmes personnels et même s’il s’agit d’une situation familiale difficile ou d’ennuis de santé.
  • L’entrevue d’embauche est l’occasion de VOUS mettre en valeur et de nuancer vos points faibles. Rien ne doit être laissé au hasard. Montrez-vous sous votre meilleur jour…, mais évitez les pièges! Ne tombez pas dans le piège du mensonge et de la «survente». Restez toujours vous-mêmes avec vos valeurs et vos compétences en fonction des besoins de l’entreprise.
  • Préparer vos questions à l’avance que vous allez poser à l’intervieweur à la fin de l’entrevue.
  • Réveillez l’entretien : si l’entretien devient trop monotone, vous pouvez parler un peu plus fort, instaurer un silence, bouger un peu ou faire une pointe d’humour.
  • Vous parlez même quand vous ne dites rien! Tout va compter, même AVANT et APRÈS l’entrevue. Faites une première bonne impression. Attention au non verbal, à l’attitude, à votre assurance, à la ponctualité, aux remerciements, la poignée de main, la bienséance, soigner votre apparence et retenez le nom de la personne que vous venez rencontrer.
  • En repartant, essayez d’engager une courte conversation sur un point extraprofessionnel (choses plus personnelles, information recueillie sur votre interlocuteur au cours de l’entrevue, des intérêts, des photos de voyages, animaux, que vous avez vus sur son bureau exemple, décoration du bureau, etc.).
  1. Remerciement
  • Bien clore cette étape avec une lettre ou un courriel de remerciement immédiatement après l’entrevue (remerciez le recruteur du temps qu’il vous a consacré et confirmez que vous êtes fortement intéressé par le poste).
  • Un appel ou un courriel de relance est idéalement suggéré entre 7 et 10 jours après l’entrevue afin de vérifier l’intérêt de l’employeur et sinon de demander s’il y a des éléments négatifs à corriger.

Chaque entrevue est une mine d’or, exploitez-la!

Sources de plusieurs éléments :

Comment réussir mon entrevue d’embauche. Grégory Delrue

101 excellentes réponses aux questions d’entrevue. Ron Fry

NOUS JOINDRE

65, avenue de la Gare
Montmagny (Qc) G5V 2T1

Téléphone: 418 248-3522
Texto: 581 222-1184
Télécopieur: 418 241-1486

info@cjemontmagny.com

HEURES D’OUVERTURE

Lundi 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30
Mardi 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30
Mercredi 10 h à 12 h et 13 h à 18 h
Jeudi 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30
Vendredi 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30

Sujet à changement sans préavis.
Fermé les jours fériés.
Possibilité de fermeture en saison hivernale en raison des conditions météorologiques.

Inscris-toi à l'infolettre du CJE!

Soit à l'affût des projets et des événements du CJE magnymontien, inscris-toi! :)

Ces informations sont collectés par et uniquement pour le Carrefour-jeunesse emploi de la MRC de Montmagny.

Partenaires financiers majeurs

Québec
Desjardins